Les réseaux pro - Pomme verte

Posted by | décembre 02, 2015 | Pomme Verte | No Comments

Oui, j’ai mis 10 ans à comprendre ça… mais pas de réseau, pas de boulot ! Bon, il faut me comprendre : j’ai travaillé dans une agence pendant 10 ans où il n’y avait aucune force commerciale et où personne n’a adhéré à aucun réseau pro, et pourtant ça marchait !… enfin, un temps…
Du coup, quand je me suis lancée en indépendante, je me suis vite rendue compte que personne ne viendrait toquer à ma porte si je restais dans mon coin…
Alors j’ai commencé par découvrir quelques réseaux du coin… Je me fais inviter à une galette des rois organisée par réseaucom86, ambiance sympa, pas mal de monde, que des gens de la com’ et là, je fais la connaissance d’une chargée de com’ qui recherche un prestataire vidéo. Elle m’explique qu’elle va lancer une consultation et se demande si je suis capable d’y répondre. Mais bien sûr ! 3 semaines plus tard, devis signé !
Donc, premier contact avec un réseau plutôt super efficace. Depuis, je suis adhérente à ce réseau et même si ça ne génère pas du business à chaque fois, au moins je suis référencée, les gens me connaissent et me consultent quand nécessaire.
Depuis, on m’a fait découvrir le BNI, j’ai été assez surprise de la forme que ça prenait mais c’est intéressant. Tous les mardis matin, à 7h15, une quarantaine d’entrepreneurs locaux se réunissent, toujours les mêmes, autour d’une table. Tour de table où chacun a une minute montre en main pour présenter une « infomerciale » (speech de présentation d’offre, produit, service). Chacun en profite pour faire un appel à contact. Pendant ce temps, une boîte contenant toutes les cartes de visite des adhérents, circule et chacun se sert. Puis, le chiffre d’affaire réalisé grâce au réseau la semaine précédente est expliqué et développé. Ensuite, un second tour de table est effectué pour que chacun dise les recommandations ou contacts mis en place depuis le dernier rendez-vous. Et enfin, un adhérent bénéficie d’un focus et a 5 ou 10 minutes pour se présenter plus précisément. Les plus : bonne ambiance, rendez-vous vraiment business, efficace commercialement, pas de doublon professionnel (pas deux agences de com, pas deux plombiers…). Les moins : devoir être disponible TOUS les mardis, toujours les mêmes personnes, assez cher. En fonction de l’activité, je recommande ce réseau. Je vais essayer une deuxième fois mais j’ai peur de ne pas pouvoir être disponible aussi souvent et surtout je ne pourrai pas recommander aussi souvent que nécessaire.
Et enfin, le Medef… Personnellement, j’ai mis un peu de temps à prendre contact avec eux, pour tout ce que ce réseau représente, les valeurs et surtout l’image qu’il a… Et puis, j’ai découvert un petit déjeuner où j’ai retrouvé pas mal de petits copains de la com’ qui ont moins de scrupules que moi, mais surtout il y avait beaucoup de chefs d’entreprise que je cherchais à démarcher depuis un moment et qui ne m’avaient jamais répondu. Il a suffi d’une rencontre pour qu’ils m’identifient. Les rendez-vous sont nombreux, il y a des entreprises de tous les secteurs d’activité. Bref, je valide !

Alors, ensuite, c’est pas le tout d’y aller, il faut aussi oser… et ça, c’est pas gagné. Ceux qui me connaissent bien doivent se dire « mais qu’est ce qu’elle raconte, on n’entend qu’elle tout le temps ! » mais en vrai, avec des inconnus, je fais pas la maline ! Donc, le premier petit déjeuner, je restais un peu dans mon coin, je me suis accrochée à la seule personne que je connaissais. Donc, tu l’auras compris, c’est pas comme ça que je vais développer mon réseau ! Alors, heureusement, les gens qui cotoient ce genre de réseaux savent comment ça marche. Je les ai donc observés et… eh beh, faut y aller ! Le dir’com’ à qui tu veux parler depuis 6 mois parle déjà avec quelqu’un ? pas grave, tu y vas, tu t’approches, tu serres la main et c’est parti. J’ai même chopé au moment de passer à la caisse le bigboss d’une entreprise qui s’en allait… ! Bref, c’est pas en restant dans ton coin que ça va marcher. Bon, j’ai encore des progrès à faire mais je m’améliore…

Pour résumer, les réseaux pro : oui, oui et oui !